Les orbes sont-ils dangereux?

Publié le par Jarom

Les orbes sont-ils dangeureux ? Pourquoi il y en a partout sur une photo quelquefois et donc la gâche ?

Chers Membres du Réseau de recherche et d’observation des orbes,

Tout récemment j’ai eu la demande d’un tout nouveau membre du réseau qui demande pourquoi les orbes apparaissent sur les photos, et cela peut être donc gênant pour obtenir une photo de qualité quand l’orbe est sur le visage de la personne.

Par mail, nous recevons tous les jours environs une vingtaine de demande d’identification, d’explication, de la part de témoins directs, qui passent par notre blog, où directement du réseau de Lumières Dans La Nuit qui avait passé une publicité pour notre Réseau, et qui vient de boucler un article-dossier sur les orbes dans le prochain numéro à paraître avec mention qui souligne le sérieux du travail qui est fait par le Réseau, c’est à dire par tous les membres actifs de notre forum de recherche et équipes du Réseau sur le terrain.

Et voici une semaine, je recevais également un mail de la part d’un journaliste dont je dois garder l’anonymat, qui était très mécontent de son APN tout neuf, car au cours d’une cérémonie pour l’inauguration d’une exposition, en présence d’officiels du gouvernement, la plupart de ces photos montraient des orbes qui avaient envahis la scène et dont certains, je n’avais encore jamais vu cela en 2 ans d’enquête, sortaient littéralement de la bouche des assistants, de la tête où des corps. Résultat sur 134 photos pris par ce journaliste, 132 étaient inutilisables et seules 2 étaient libre d’orbes ! Il a d’ailleurs envoyé une réclamation au fabriquant de son APN la marque NIKKON. Et en naviguant sur le Web à la recherche de renseignement sur les orbes, il est tombé sur nos sites et forum et a pu me contacter.

J’ai pu voir une de ces photos, et c’est très impressionnant. Je n’ai hélas pas l’autorisation de la reproduire ni de la diffuser, mais je peux vous assurer que c’est vraiment extraordinaire, c’est comme si les orbes sortaient en effet de la bouche des intervenants, et la plupart étaient accolés au public, où prenaient leurs têtes dans une sorte d’aura verdâtres, très impressionnant en effet. Et ce sont des orbes de grand diamètres, verdâtres, avec membranes, nucleus, etc. Ont peut comprendre la colère du journaliste qui devait rendre ensuite des comptes à sa rédaction pensant qu’il ne savait plus prendre des photographies malgré 20 ans de métier.

Cet exemple est très instructif et montre l’irruption des orbes dans le domaine professionnel de la photo, et premier réflexe, au lieu de penser à un phénomène inconnu, ont accuse son pauvre APN de tous les maux. Détail amusant, lorsque pour la première fois je capturais des orbes dans la région de Rennes-le-Château en 2007, j’avais également pensé que mon APN avait un défaut de fabrication, et je pensais sérieusement le faire réviser. Ce n’est qu’ensuite que j’ai appris comme beaucoup l’existence des orbes, et qu’avec les amis du K.O. ont a lancé le programme de recherche sur les orbes, comme disait Joël Mesnard « prendre le problème par les cornes », c’est ce qui a été fait depuis.

Ensuite, ont me pose souvent la question suivante : est-ce que les orbes c’est dangereux ? Où alors « je n’aime pas avoir ces « trucs » chez moi » où sur mon « terrain ». Ce sentiment de malaise suscité par des « choses » qui seraient autour de nous en quasi permanence n’est heureusement pas partagé par l’immense majorité des témoins, du moins en l’état actuel des témoins qui se manifestent. Pour être sur, il faudrait avoir un échantillon d’au moins 1 000 personnes et lancer un sondage à ce propos pour recueillir les opinions.

La plupart des gens qui découvrent ces phénomènes sur leurs photos de famille, de vacance, etc, n’y prêtent à vrai dire peut d’intérêt, voir ne les vois pas ! tout simplement parce qu’ils n’y prêtent pas vraiment attention.

L’intérêt arrive quand vous avez des orbes de grande taille sur une photo de famille ou mieux d’un rite religieux important. Comme ce monsieur qui demande à l’Orbs Survey Program si le fait d’avoir un orbe qui devait faire au moins 1 mètre de diamètre juste au-dessus de la tête de son petit fils de six mois qui était baptisé à l’Eglise était « grave » où « sans conséquence ». Les gens se posent des questions à ce propos et c’est tout à fait normal.

La majorité des témoins s’accommodent très bien des orbes, voir s’en amuse, et quelquefois ne prenne pas trop la chose au sérieux, réflexe peut être dicté par une peur refoulée de l’inconnu. Car mieux vaut rire de ce que l’ont connaît pas, c’est un vieux réflexe psychologique humain qui en fait cache l’ignorance face à quelque chose qui vous échappe.

Mais les gens qui sont témoins de ces phénomènes sont dans leur immense majorité très sérieux par rapport aux orbes, et cherchent à savoir ce que c’est, à comprendre une manifestation qui demeure totalement invisible pour la plupart des témoins, les orbes se manifestant selon le principe de la « photo surprise ».

D’autres témoins adhèrent ipso facto à différentes propositions recouvrant un champ très large d’explication, depuis les hypothèses paranormales en passant par celles extra-terrestres, voir magiques où encore diaboliques ou angéliques, au choix.

Mais l’adhésion à une explication donnée est loin de faire l’unanimité, ce qui est normal, étant donné le caractère très récent d’un phénomène dont chaque discipline aimerait tirer profit pour prouver la véracité de ses postulats. Ici les orbes servent à de nombreuses causes, depuis les esprits traditionnels de la nature en passant par les OVNIs.

La vérité est peut-être chez chacun de ces domaines, mais non pas uniquement à l’un de ces domaines. Car il semble lorsque l’ont étudie de près les orbes, que tous ceux qui adhèrent à une hypothèse comme vérité, ont une parcelle de cette vérité, mais est-ce bien la vérité dans son ensemble ? Tout cela reste à vérifier, à expérimenter, et il se peut qu’il y ait de très grosses surprises dans les années à venir dans le domaine des orbes. Donc prudence, l’avenir sera probablement, comme c’est toujours le cas dans les phénomènes inexpliqués, plus beau que tous les passés. Car mieux documenté, et déjà, chacun d’entre vous peut se rendre compte que les orbes existent sous différentes formes, et la typologie n’en est qu’ a ses balbutiements.

Depuis que le phénomène est enregistré par les APN du monde entier, et avant, par certaines personnes qui en obtenaient avec des argentiques, il semble bien que personne n’ait eu à souffrir des orbes, n’aient été « attaqués » par eux, les orbes se présentent dans l’ensemble comme un phénomène pacifique, qui en l’état actuel des choses, n’est pas du tout hostile à l’être humain où aux créatures vivantes de la planète Terre, qu’elle soient végétales ou animales.

Le seul point qui pourrait montrer une activité « hostile » tout en étant très prudent sur les termes, est au Col de Vence dans le Var, où les orbes sont très nombreux depuis bien des années, et où certains effets sont négatifs : comme par exemple la fonte d’APN sur place… mais cela n’est pas forcément imputable aux orbes du Col de Vence.

Moi-même lors de prises de vue dans la cave du XIX e s. où se manifeste en nombre imposant des orbes et phénomènes vaporeux, j’ai eu une fois à faire le constat étrange suivant : ma montre de plongée, blindée, en acier, avait eu son joint qui avait littéralement fondu… comme si m’avait dit le bijoutier, que cette montre avait été placée dans un four pour cuisson ! Pourtant je n’avais pas placé cette montre dans un four. La fusion du joint qui était devenu comme une sorte de mélasse informe gluante est restée inexpliquée, et c’était un jour en effet où les orbes étaient très nombreux. Mais il n’est pas possible d’établir un lien, une preuve, avec les orbes. La cause pourrait être tout autre, bien qu’il n’y ait pas eu d’explication à ce phénomène de la fonte du joint étanche de ma montre, ni de la cuisson du mécanisme… qui présentait des signes selon lesquels il aurait été exposé à de hautes températures. (note : le bracelet en caoutchouc lui n’avait pas subi de phénomène calorifique et était intact. La montre est restée 8 jours en réparation).

Si quelqu’un à vécu quelque chose de similaire, en partant à la chasse aux orbes, surtout qu’il n’hésite pas à en parler sur le Réseau.

Vous constaterez aisément que cela reste très isolé, et que la plupart des gens n’ont pas leur montre qui « fondent » en prenant en photo des orbes, où leur APN qui « fondent » comme c’est arrivé une fois au Col de Vence.

Ce sont des phénomènes marginaux, et dont le lien avec les orbes n’est pas du tout prouvé, une fois de plus, la cause peut être tout autre.

Les animaux pour leurs part ont deux attitudes face aux orbes :

1°) Ils semblent les voir et quelquefois « jouer » avec.
2°) Ils sont totalement insensibles aux orbes.

Deux attitudes contradictoires dont ont peut tirer la conclusion suivante : les orbes peuvent se faire voir ou non des animaux. Cela paraît clair, et rien que cela infirme totalement la thèse avancée par les rationalistes au sens idéologique : la thèse des poussières.

Sur le pourquoi il y a t-il des orbes sur des photos et qui gâchent ces photos, quand l’orbe est en plein centre du sujet, c’est bien là tout le problème.

Il est certain et sans aucun doute, qu’il y a une analogie entre les orbes et le mode d’apparition des OVNIs depuis ces derniers 10 ans, c’est un simple constat pas l’adhésion à une théorie. En effet, les OVNIs se montrent de plus en plus sur des photos surprises, le témoin ne voit rien, photographie un sujet où une scène et se retrouve avec un ou des OVNIs dans le ciel où près du sol. Ont nomme cela une « photo surprise » en langage d’enquêteurs de terrain.

Les orbes c’est la même chose, ils sortent en « photo surprise » et la plupart du temps, les personnes ne voient rien du tout avant de voir ces drôles de « défaut » sur l’écran LCD.

Curieusement, une coïncidence, les orbes sont apparus massivement presque à la même période qu’apparaissaient les photos d’OVNI dite « surprise ». C’est un parallélisme, pas forcément un pont entre deux phénomènes.

Rappelons que beaucoup d’ufologues sont dérangés par les orbes, et certains y sont même hostiles, craignant que ce sujet ne viennent apporter confusion dans un domaine déjà très compliqué que sont les OVNIs. Et tout cela est du pain béni pour les agences de renseignements américaines, européennes et asiatiques, qui profitent d’un phénomène de masse (les orbes) pour en rajouter une couche dans « l’imbroglio » des OVNIs. Et au final ont va vous dire sans rire la chose suivante « il peut s’agir d’un bug de nature informatique sur les APN ». De quoi se faire rembourser auprès des fabricants nos APN et reprendre nos bon vieux argentiques qui eux produisent très peu d’orbes, voir pas du tout. Drôle non ?

En conclusion, les orbes ne présentent aucun danger pour l’homme, s’il y en avait eu, cela se saurait déjà. Pour comparaison, le phénomène OVNI dès le début dans l’ère moderne, a produit par contre des phénomènes que l’ont peut qualifier d’hostile, et provoquer la mort de plusieurs témoins. Le cas le plus célèbre s’est passé au Brésil dans les années 1950 (cas très documenté y compris par l’armée des Etats-Unis et du Brésil) où un OVNI a délibérément envoyé un rayon étrange vers un paysan dont le résultat fut la mort quelques heures après. Et il y en a eu d’autres. L’observation rapprochée d’un OVNI n’est jamais anodine il ne faut pas l’oublier, et peut provoquer des séquelles importantes.

Ici les orbes non bien heureusement aucun parallélisme avec les OVNIs ! Jamais en l’état actuel des choses, ont n’a signalé un décès pour cause d’orbes, où encore un comportement hostile envers nous.

Bien au contraire, les orbes semblent agir au moyen d’un lien télépathique chez certains sujets ayant déjà peu ou prou des facultés extra sensorielles, et apparaissent quelquefois sur demande des sujets en question. Et tous ceux qui ont fait l’expérience ont eu l’impression d’avoir à faire à des « animaux domestiques » où à des « esprits » au choix du ressenti de chacun. La comparaison avec des bancs de poissons qui vont et viennent à même été évoquée dans certain cas.

Les orbes appartiennent désormais à notre paysage, ils restent ne l’oublions pas un phénomène dont l’origine exacte, la fonction, etc, restent inconnus, et il s’agit de quelque chose de très récent, donc c’est un tout début dans les recherches que chacun entreprend à travers le monde. Car dans tous les pays, il y a des passionnés qui essaient de comprendre ce à quoi ils sont confrontés.

En l’état actuel des choses, nous ne pouvons pas dire avec certitude ce que sont ces phénomènes, qui d’ailleurs sont de plus en plus accompagnés d’autres phénomènes : vapeurs polymorphes, et CNI en tout genre (certains CNI sont bien des papillons de nuit, mais d’autres pas du tout). Tous ces phénomènes semblent être en interaction et ne fait qu’épaissir le mystère, soulevant bien plus de question qu’il n’en résout.

Alors à vos APN et pourquoi pas pour ceux qui en disposent encore à vos argentiques, et prenez des photos, chaque document est précieux.

Et n’ayez pas peur des orbes pour ceux et celles qui en auraient quelques craintes, mieux vaut être entouré d’orbes que de se retrouver dans le métro du Bronx à 1h00 du matin.

Si l’homme est un loup pour l’homme comme disait Lucien, L’orbe est aussi discret qu’un pissenlit dans un champ pour l’homme dans son vécu quotidien.

Publié dans ARTICLES SUR LES ORBES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Alors les orbes esprits ou pas? ma maison en est infestée et je commence à me demander si c'est si bon que ça. J'ai des animaux des poissons et bien que je fasse tout pour qu'ils aient de bonnes conditions de vie paramètres d'eau etc....ils sont toujours malade il leur arrive toujours quelque chose de néfaste, je commence à me demander si ces orbes y sont pour quelque chose ou pas...d'autant plus qu'il y a eu aussi quelques autres phénomènes comme des appareils électriques qui se débranchent tout seul par exemple...
Répondre